Démarrage d’entreprise

Démarrer son entreprise peut devenir un processus complexe. C’est pourquoi, vous n’hésiterez pas à vous entourer des meilleurs experts sur le marché comme votre comptable, votre conseiller juridique et votre courtier hypothécaire.

Les banques démontrent très peu d’intérêt au démarrage d’entreprise en raison des risques encourus. Elles ont rapidement compris, selon les statistiques, que près de 75% des entreprises en démarrage ne compléteront pas leur troisième année de vie. Afin de les convaincre, vous devrez faire vos devoirs et vos experts pourront vous venir en aide.

VOTRE PLAN D’AFFAIRES
  • Votre expérience dans le domaine
  • La localisation de votre entreprise
  • La clientèle que vous visez
  • La concurrence immédiate
  • Les produits vendus
  • Votre spécialisation et les services distinctifs que vous offrez
  • Vous serez sous une bannière reconnue ou indépendante
  • Votre capacité financière à injecter au projet et supporter financièrement les imprévus
  • Les garanties offertes
FINANCEMENT DES ÉQUIPEMENTS ET AMÉLIORATIONS LOCATIVES

Le pourcentage de financement pourrait varier selon l’institution financière et se situer entre 85% et 100% du moindre du coût ou de la valeur marchande.

L’amortissement sera établi en fonction de la durée de vie utile des investissements sans dépasser 10 ans.

En ce qui a trait au taux d’intérêt, vous pourrez choisir un terme variant entre 1 an et 10 ans. Le taux pour ce type de financement n’est pas affiché par la plupart des banques. Le taux d’intérêt sera défini en fonction des risques encourus par l’institution financière selon les informations fournies. Il sera fixe ou variable.

La banque imposera également des frais de dossier et possiblement, des frais de révision annuelle.

FINANCEMENT DES IMMEUBLES

Le pourcentage de financement pourrait varier selon l’institution financière et se situer entre 70% et 100% du moindre du coût ou de la valeur marchande. Pour atteindre le pourcentage de financement le plus élevé, vous devrez occuper au moins 50% de la superficie habitable de l’immeuble.

L’amortissement pourra atteindre un maximum de 25 ans.

En ce qui a trait au taux d’intérêt, vous pourrez choisir un terme variant entre 1 an et 10 ans. Le taux pour ce type de financement n’est pas affiché par la plupart des banques. Le taux d’intérêt sera défini en fonction des risques encourus par l’institution financière selon les informations fournies. Il sera fixe ou variable.

La banque imposera également des frais de dossier et possiblement, des frais de révision annuelle.

 

VOTRE COURTIER HYPOTHÉCAIRE

Votre courtier hypothécaire sera votre allié afin d’obtenir :

  • Le pourcentage de financement le plus élevé pour réduire votre mise de fonds
  • L’amortissement le plus long afin de diminuer l’impact sur vos liquidités
  • Les frais de dossier les moins élevés possibles
  • La négociation des meilleures conditions de financement sur le marché