Ville ou banlieue? Si vous vous apprêtez à acheter une propriété, voilà une question à laquelle vous devrez répondre. En effet, le choix de la municipalité aura un grand impact sur votre vie personnelle et professionnelle, ainsi que sur votre budget. Avant de prendre cette importante décision, prenez en considération les quelques critères suivants.

Des propriétés moins chères en banlieue, mais des frais de transport plus élevés

L’un des plus grands avantages de la banlieue est le choix de propriétés à un prix plus bas qu’en ville. Par exemple, le prix médian d’une maison unifamiliale dans le quartier Ahuntsic-Cartierville à Montréal était de 620 000 $ au premier trimestre de 2020. Traversez le pont pour aller à Saint-Hubert (Longueuil), et vous trouverez des propriétés presque deux fois moins chères. Le prix médian d’une unifamiliale dans ce secteur était, en effet, de 359 950 $ au cours de la même période. Pour les jeunes acheteurs qui possèdent un budget limité, la banlieue devient donc très attrayante.

Si le coût des propriétés à l’extérieur des grandes métropoles est moindre, habiter en banlieue requiert parfois l’achat d’une voiture, voire d’un deuxième véhicule, ce qui constitue une dépense importante pour le ménage. En plus des mensualités liées au financement de votre auto, qui atteignent souvent quelques centaines de dollars par mois, comptez l’essence, l’entretien, l’assurance, les imprévus (crevaison, accident, vol, etc.) et le paiement des immatriculations. En fait, selon des données de 2018 de l’Association canadienne des automobilistes, posséder une voiture coûte environ 10 000 $ par année, soit l’équivalent d’une année de paiement pour un prêt hypothécaire assuré par la SCHL d’environ 185 000 $ (selon un terme de 5 ans à 2,24 % et un amortissement de 25 ans). En d’autres termes, si vous pouvez vous passer de voiture, vous aurez accès à des propriétés plus onéreuses, mais il s’agit là d’un compromis plus facile à réaliser si vous habitez en région urbaine.

Vous comptez vous rendre au travail en autobus ou en train de banlieue? Vous économiserez certes sur vos frais de transport, mais attendez-vous tout de même à payer vos titres de transport un peu plus cher que dans une grande ville.