Hôtellerie et restauration

Le financement dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration peut vous procurer de sérieux maux de tête. En effet, peu de banquiers sont enclins à offrir un financement dans ce domaine et l’expertise d’un courtier hypothécaire devient des plus pertinente. Plusieurs éléments importants sont à considérer dont :

  • Votre expérience dans le domaine
  • La localisation de votre entreprise
  • La clientèle que vous visez
  • La concurrence immédiate
  • L’originalité de votre projet
  • Une bannière reconnue ou indépendante
  • Votre capacité financière à injecter au projet et supporter financièrement les imprévus
  • Le nombre d’années d’existence profitable de votre entreprise
  • Pour le domaine hôtelier, le taux moyen de location
  • Les garanties offertes

 

FINANCEMENT DES ÉQUIPEMENTS ET AMÉLIORATIONS LOCATIVES

Le pourcentage de financement pourrait varier selon l’institution financière et se situer entre 65% et 90% du moindre du coût ou de la valeur marchande.

L’amortissement sera établi en fonction de la durée de vie utile des investissements sans dépasser 10 ans.

En ce qui a trait au taux d’intérêt, vous pourrez choisir un terme variant entre 1 an et 10 ans. Le taux pour ce type de financement n’est pas affiché par la plupart des banques. Le taux d’intérêt sera défini en fonction des risques encourus par l’institution financière selon les informations fournies. Il sera fixe ou variable.

La banque imposera également des frais de dossier et possiblement, des frais de révision annuelle.

 

FINANCEMENT DES IMMEUBLES

Le pourcentage de financement pourrait varier selon l’institution financière et se situer entre 65% et 90% du moindre du coût ou de la valeur marchande.

L’amortissement devrait atteindre un maximum de 20 ans, mais il est possible d’obtenir 25 ans dans certains cas.

En ce qui a trait au taux d’intérêt, vous pourrez choisir un terme variant entre 1 an et 10 ans. Le taux pour ce type de financement n’est pas affiché par la plupart des banques. Le taux d’intérêt sera défini en fonction des risques encourus par l’institution financière selon les informations fournies. Il sera fixe ou variable.

La banque imposera également des frais de dossier et possiblement, des frais de révision annuelle.

 

BANNIÈRES RECONNUES

Si vous démarrez ou refinancez un commerce sous le nom d’une bannière reconnue, vous serez accueilli plus facilement par de nombreux banquiers. Toutefois, les franchises sont très souvent plus coûteuses et vous exigeront très certainement une mise de fonds plus importante.

 

VOTRE COURTIER HYPOTHÉCAIRE

Votre courtier hypothécaire sera votre allié afin d’obtenir :

  • Le pourcentage de financement le plus élevé pour réduire votre mise de fonds
  • L’amortissement le plus long afin de diminuer l’impact sur vos liquidités
  • Les frais de dossier les moins élevés possibles
  • La négociation des meilleures conditions de financement sur le marché